Retour sur Africajarc 2019

Du 18 au 21 juillet dernier, la 21e édition du festival de Cajarc dans le Lot (46) a encore été une vrai réussite. Africajarc est un festival pluridisciplinaire présentant les cultures de l’Afrique sous toutes ses formes.

Studio Shap Shap -Africajarc 2019

Les festivaliers ont pu découvrir le continent africain à travers l’artisanat, l’art plastique, la BD, le cinéma, des conférences, contes, littérature, le marché, la musique et des stages de danse/ percussions. Il y en avait pour tous les goûts, c’est ça la richesse d’Africajarc !!!

Petit focus sur la scène musicale:

– Kora Jazz Trio a ouvert les festivités avec un concert dans la salle des fêtes le jeudi soir.

– Un tremplin ouvert aux groupes de la Région Midi-Pyrénées a vu trois groupes (un par jour) se produire sur la scène du faubourg au bord du Lot. Xipili and the Rayers, KB KISS et Massa Deme.

Victoire du groupe KB KISS qui se produira sur la grande scène du festival en juillet 2020.

– Toujours sur la scène gratuite, trois groupes émergents de la scène africaine se sont succédés chaque jour à 18h, histoire d’entamer la soirée de la meilleure des manières. Paamath, Studio Shap Shap et Djusu.

Nous avons assisté à trois soirées exceptionnelles par la qualité de la programmation, le jeu de lumière, le sourire des bénévoles et l’énergie des festivaliers !!!

Le vendredi soir s’est produit sur la grande scène Alchimix, Balaphonic Sound System, Cheikh Lô et Gnawa diffusion, ces deux derniers groupes venant respectivement du Sénégal et d’Algérie, soit les deux équipes s’opposant à la finale de la Coupe d’Afrique des Nations le même soir.

Abou Diarra & Vincent Bucher – Africajarc 2019

Le samedi a été rythmé par Abou Diarra, suivi d’un hommage à Césaria Evora avec ses musiciens ainsi que des chanteuses et chanteurs du Cap-Vert. Bonga a clôturé la soirée de la meilleur des manières, en faisant danser et rire la foule.

Pour chaque fin de soirée du vendredi et samedi, des djs se sont succédés au bar de nuit pour enflammer le dancefloor avec du coupé décalé, ndombolo et rythme afrosoukouss !!!!

La formule du dimanche soir a changé, du bal on est passé à une soirée concert. Les trois groupes ont mis le public en trance. Djeli Moussa Conde, Mokoomba et le balaphoniste de génie Mamadou Diabaté et percussion mania. Les inter plateaux ont été assuré par l’Ensemble National de Reggae, fanfare reggae en déambulation dans Cajarc pendant le week-end.

Comme vous l’avez compris, Africajarc est un festival ou chacun y trouvera son compte, que ce soit en famille, entres amis ou en couple. Un grand merci à toute l’équipe qui a organisé cette édition, aux bénévoles qui assurent le bon déroulement, aux artistes et aux festivaliers qui en venant chaque années font vivre le festival.

Textes : Johan Lyonnette
Photos : Simon Collot

 

Xipili & The Rayers – Africajarc 2019
Totem – Artiste Annick Cammarata – Africajarc 2019
Teofilo Chantre – Africajarc 2019
Studio Shap Shap -Africajarc 2019
studio shap shap – Africajarc 2019
Paamath septet – Africajarc 2019
Mascotte de l’édition 2019
Mamadou Diaba – Africajarc 2019
Lucibela (2) – hommage cesaria Evora – Africajarc 2019
Lucibela – hommage cesaria Evora – Africajarc 2019
Guitariste Djeli moussa conde – Africajarc 2019

Bonga – Africajarc 2019
Balaphonik Sound System – Africajarc 2019
Abou Diarra & Vincent Bucher – Africajarc 2019
Abou Diarra – AFricajarc 2019