Eco Festival, le B.A.-BA !

Stand restauration Festival Terres du Son

Vous trouverez cet été un grand nombre de festivals écoresponsables. We Love Green, Terres du Son ou encore Le festival du bout du monde, ces derniers ont fait le choix de respecter l’environnement non seulement sur le site du festival mais aussi dans toute la démarche organisationnelle de l’événement.

Distribution de cendriers de poche, stands de restauration bio, optimisation du bilan carbone sur chaque poste de dépenses, tri des déchets… De nombreuses actions en faveur de l’environnement sont mises en place par ces événements et heureusement, puisqu’en ces temps incertains, chaque geste compte.

Au fil des ans, nous avons tous vu arriver les gobelets en plastique consignés à l’effigie de nos festivals préférés. Ce premier geste en faveur de l’environnement a fait économiser, à l’échelle de la France plusieurs tonnes de déchets plastiques par an. Même si aucune charte ou label n’existe au niveau national à ce jour, plusieurs régions ou départements ont développé leur propre définition.

Une prise de conscience collective

Tous les efforts des organisateurs seraient vains si le public n’était pas moteur de la démarche. En effet, il appartient à chacun de faire attention à ses propres déchets et à sa propre emprunte écologique pour que cette ambition soit une réussite.

La sensibilisation du public est au cœur de la démarche. De nombreux festivals proposent un village associatif composé de stands tenus pas des associations engagées. Vous pourrez y apprendre les bons gestes du quotidien, à trier vos déchets, bien alimenter votre composteur… Un temps d’échanges et de partage à ne pas négliger.

Quelles actions mettre en œuvre ?

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive d’actions incontournables à mettre en place sur chaque événement.

  • Recycler les déchets produits sur le festival et sensibiliser le public
  • Suppression ou diminution drastique des matières plastiques (emballages, gobelets, assiettes, couverts…)
  • Une diffusion de supports papiers réduite (billets, flyers, programmes…), sans oublier le label « Imprim’vert » sur tous les documents
  • Favoriser les ressources écologiques et locales à tous les niveaux de l’organisation
  • Mise en place toilettes sèches
  • Favoriser l’utilisation des transports en commun et du covoiturage (des navettes sont prévues sur presque tous les festivals écoresponsables)
  • Des stands de restauration bio ou locale (produit frais, repas fais maison…)
  • Des fontaines à eau pour éviter les bouteilles en plastique
  • Utilisation de matières recyclées et recyclables pour la déco et les stands. Prévoir une réutilisation du mobilier l’année suivante.
  • Des scènes ou des stands alimentés en énergie solaire, même si il est impossible d’alimenter tout un festival

A vous de jouer !

La rédaction